Archives

poggia

Hier Genève était au bord du précipice…

Aujourd’hui, elle a fait un grand pas en avant!

C’est en tout cas ce que disent déjà les mauvaises langues suite à l’élection du Conseil d’Etat ce dimanche.
CE-2013

  • Pierre Maudet
  • François Longchamp
  • Serge Dal Busco
  • Luc Barthassat
  • Antonio Hodgers
  • Anne Emery-Torracinta
  • Mauro Poggia


D’autres analyseront pourquoi celui-ci plutôt que celui-là, discuteront de qui est le gagnant et de qui est le perdant de cette élection ou s’inquiéteront du manque d’expérience de la plupart d’entre eux.

Moi, ce Conseil d’Etat me plaît !

Bien sûr, les « nouveaux » vont devoir confronter leur vision abstraite de la fonction de Conseiller d’Etat à la réalité complexe du terrain. Cela ne se fera pas sans quelques couacs par-ci et par là.

Mais aujourd’hui Genève va être gouvernée par un Conseil d’Etat qui inclut des représentants de toutes les forces en présence.

Parallèlement, le Grand Conseil, avec ses 3 blocs de force sensiblement égale, est devenu une entité fluide qui changera au gré d’alliances de circonstance. Il sera de ce fait moins prône aux blocages que précédemment.

La combinaison de ces deux facteurs trouble beaucoup d’élus, car elle signifie la fin des rapports de forces prévisibles, la fin d’un certain confort intellectuel, cependant, elle peut également déboucher sur une nouvelle dynamique pour Genève.

Aujourd’hui, c’est ce que je choisis de croire.

A nos nouveaux élus je ne dirai donc que 2 choses : bravo et au boulot !

La démocratie menacée par les concierges d´école, mais que fait la police ?

L´avocat MCG Mauro Poggia se lance dans un juste combat pour le respect de la démocratie et des droits politiques.

En effet il s´est passé quelque chose de scandaleux : dans deux communes ce sont des concierges d´école, probablement des frontaliers d´ailleurs, qui ont été chercher les urnes.

Ca fait froid dans le dos !

Imaginons un instant le scénario suivant :

  1. Si les deux bureaux de votes concernées étaient ceux de Carouge et d´Onex (les deux bureaux ou il y a eu le plus grand nombre de votes rentrés, respectivement 4´210 et 4´053)
  2. Si TOUS les électeurs de ces deux communes avaient comme un seul homme voté Stauffer à l´exclusion de tout autre candidat
  3. Si les deux affreux concierges à la solde du non moins affreux PLR avaient échangé les urnes contre d´autres, savamment préparées en faveur de Pierre Maudet mais laissant quand même quelques votes pour ses concurrents histoire de ne pas attirer l´attention…

Si tout cela était arrivé, les mathématiques seraient sans appel : les 5´535 voix qui dans ces deux communes sont allées à d´autres candidats reviendraient à M. Stauffer !

Euh…attends, mais c´est pas assez ! Il reste toujours 7’019 voix d´écart en faveur de M. Maudet…

Oui mais c´est sans compter tous les autres affreux concierges (une corporation totalement noyautée par le PLR comme chacun le sait) qui ne se sont pas fait choper !

Heureusement qu´il y a le MCG pour dénoncer les dérives mafieuses qui entachent nos élections !