Archives

Comparaison des trafics

Comparaison des trafics générés par les traversées du Lac et de la Rade à l’horizon 2030

L’animation ci-après est basée sur le « Modèle multimodal transfrontalier », un outil de modélisation des trafics reconnu et utilisé par de nombreux partenaires, notamment les CFF, l’OFROU (Office fédéral des routes) ainsi que les partenaires français.

Elle compare, à l’horizon 2030, les effets induits sur le trafic des deux traversées.

Les traits rouges représentent une augmentation de trafic
Les traits bleus représentent une diminution de celui-ci
Leur épaisseur est proportionnelle à l’importance de la variation de trafic

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour voir cette animation en plein écran

(Pour ceux qui aimeraient voir les images ci-dessus sans animation: cliquez ici)

Avantages et inconvénients comparés

Traversée de la Rade

  • Elle permet clairement de décharger le « U » lacustre
  • Elle permettra également de requalifier les quais
  • Elle amènera encore plus de trafic sur des routes déjà passablement saturées (Avenue de France, rue de Lausanne, Malagnou)
  • Elle ne déchargera que marginalement l’autoroute de contournement et amènera ce nouveau trafic au centre ville ce qui, en soi, n’est pas désirable
  • Elle ne fait partie d’aucune « moyenne ceinture » car elle ne débouche sur aucune boucle
  • Elle sera beaucoup plus chère que ne le prévoyait l’étude de 2004: entre les problèmes hydrogéologiques et les difficultés constructives du rond-point souterrain prévu devant le parc des Eaux-Vives, les dépassements sont programmés
  • Elle n’est pas réalisable dans les délais demandés par l’initiative (6 ans): entre les investissements déjà consentis et le mécanisme de frein à l’endettement, il n’y a quasiment aucune chance de donner le premier coup de pioche avant 2023

Traversée du Lac

  • Elle permet clairement de décharger le « U » lacustre
  • Elle permettra également de requalifier les quais
  • Elle déchargera effectivement de nombreuses routes dans l’ensemble de la Ville de Genève
  • En créant un véritable bouclement du contournement autoroutier elle déchargera efficacement le contournement actuel en offrant une véritable alternative au trafic de transit
  • En créant une véritable ceinture, elle donnera effectivement un choix aux usagers de la route qui préféreront sortir et « rerentrer » plutôt que de traverser la Ville
  • Elle sera chère mais elle peut être partiellement ou totalement financée par un partenariat public-privé
  • Si l’on veille lors de sa construction au respect des normes fédérales son exploitation et son entretien pourront, à terme, être repris par la confédération

 

N'hésitez pas à partager ce lien

    3 réponses à Comparaison des trafics