Le blog de Daniel Zaugg
Archives

Initiative « Oui à la grande Traversée du Lac »

Le PLR, le PDC et la CCIG ont lancé le 5 septembre 2014 une initiative populaire cantonale! Signez-là sans plus tarder en imprimant le formulaire ci-dessous recto/verso, et glissez-le dans une boîte aux lettres même incomplet (carton préaffranchi)!

L’avenir se décide aujourd’hui!

En inscrivant la grande Traversée du Lac dans leur Constitution, les Genevois montrent leur détermination et s’engagent avec le Conseil d’Etat pour qu’elle figure dans l’arrêté fédéral sur le réseau des routes nationales. Sa réalisation sera alors possible, et son financement assuré. Donnons sans plus attendre un signal fort et sans équivoque aux autorités fédérales !

L’initiative

initiative_oui_grandetraverseedulac

Cliquez sur l’image pour accéder au fichier PDF de l’initiative

Argumentaire

Un développement assumé et maîtrisé

Avec la Traversée du Lac, Genève prend son avenir en main. C’est un outil de d’aménagement, notamment des rives autour du nouvel axe, en concertation avec les communes concernées. Il permet de préserver nos campagnes. La grande Traversée offre en effet des perspectives d’aménagement cohérentes : elle propose une approche moderne et intelligente de la mobilité, du logement, de l’économie et de l’environnement. Pour rappel, chaque année, 270 jours de bouchons asphyxient les habitants et entreprises du canton.

Boucler le contournement de Genève

Pour 2025, la Confédération a décidé d’élargir l’autoroute de contournement, un des goulets d’étranglement les plus saturés du pays. Des travaux nécessaires, mais insuffisants pour nous permettre d’envisager sereinement l’avenir à long terme, compte tenu des prévisions d’augmentation des déplacements, de près de 30% d’ici 2030. La grande Traversée du Lac permet de créer enfin une ceinture, un périphérique. Pour traverser le canton, inutile alors d’emprunter les quais et de traverser le centre-ville.

Améliorer la qualité de vie

La grande Traversée du Lac doit provoquer une réduction du trafic de l’ordre de 30% au centre-ville. Réduction du bruit, de la pollution : une véritable bouffée d’oxygène. La Traversée permet la création de nouveaux espaces publics, de zones piétonnes et commerciales. Dans les villages, de nombreux riverains subissent aussi au quotidien les nuisances dues au trafic pendulaire. La Traversée du Lac est l’occasion de rediriger le trafic et de requalifier certains tronçons, dont notamment des traversées de villages sur la rive gauche.

Renforcer les transports publics et la mobilité douce

Actuellement, la paralysie du centre-ville est telle que même les transports publics sont souvent immobilisés. Avec la Traversée du Lac, la place allouée aux transports publics est augmentée. Irréaliste aujourd’hui, la création d’un nouvel axe de tram sur le pont du Mont-Blanc devient possible, tout comme de nouveaux aménagements pour cyclistes et piétons.

Un partenariat public-privé comme alternative

Autre avantage de la grande Traversée du Lac : son coût, de l’ordre de 2,7 à 3,3 milliards de francs, est en principe pris en charge par la Confédération une fois l’arrêté fédéral modifié. Cependant, à l’échelle du pays, les projets d’infrastructures sont nombreux et les ressources limitées. Une étude récente a montré qu’un partenariat public-privé est une alternative réaliste et intéressante, qui permet en particulier d’accélérer la réalisation de la Traversée.

N'hésitez pas à partager ce lien