Archives

recours

Votations du 3 mars sur les tarifs TPG : Scrutin annulé!

Par un arrêté rendu ce jour, la Chambre administrative de la Cour de justice a statué sur le recours conjoint que j’ai lancé avec le Parti Pirate:  le scrutin du 3 mars 2013 sur la hausse des tarifs TPG (IN 146) a été invalidé.

Même si dans les faits, c’est le recours du Parti Pirate qui est admis et celui que j’ai déposé, qui attaquait la votation sous un angle différent, qui a été déclaré irrecevable, seul le résultat compte:

Le peuple pourra se déterminer à nouveau sur cette loi
en ayant, cette fois, conscience des enjeux
!

La Chancellerie devra soumettre au peuple le texte qui a été réelleement signé par les initiants et de ce point de vue, c’est une grande victoire pour la démocratie.

Par ailleurs, la Chambre Administrative a rejeté le recours déposé par Rémi Pagani contre son exclusion du conseil d’administration des TPG.

Rémi Pagani avait en effet été exclu de ce conseil d’administration suite à un amendement à la loi sur les TPG, déposé par votre serviteur et voté par le Grand Conseil. Cet amendement fixait comme un principe de bonne gouvernance l’incompatibilité entre la fonction de magistrat communal ou cantonal et celle de membre du conseil d’administration des TPG.

Ces deux décisions, qui à terme soutiennent des transports publics genevois qui doivent rester indépendants des manipulations politiciennes, me confortent dans ma confiance dans nos institutions et sont une victoire pour l’avenir de notre mobilité publique!

PJ__CACJ_COMMUNIQUE_RECOURS_TPG_PAGANI_2013_03_28-small

 

La démocratie menacée par les concierges d´école, mais que fait la police ?

L´avocat MCG Mauro Poggia se lance dans un juste combat pour le respect de la démocratie et des droits politiques.

En effet il s´est passé quelque chose de scandaleux : dans deux communes ce sont des concierges d´école, probablement des frontaliers d´ailleurs, qui ont été chercher les urnes.

Ca fait froid dans le dos !

Imaginons un instant le scénario suivant :

  1. Si les deux bureaux de votes concernées étaient ceux de Carouge et d´Onex (les deux bureaux ou il y a eu le plus grand nombre de votes rentrés, respectivement 4´210 et 4´053)
  2. Si TOUS les électeurs de ces deux communes avaient comme un seul homme voté Stauffer à l´exclusion de tout autre candidat
  3. Si les deux affreux concierges à la solde du non moins affreux PLR avaient échangé les urnes contre d´autres, savamment préparées en faveur de Pierre Maudet mais laissant quand même quelques votes pour ses concurrents histoire de ne pas attirer l´attention…

Si tout cela était arrivé, les mathématiques seraient sans appel : les 5´535 voix qui dans ces deux communes sont allées à d´autres candidats reviendraient à M. Stauffer !

Euh…attends, mais c´est pas assez ! Il reste toujours 7’019 voix d´écart en faveur de M. Maudet…

Oui mais c´est sans compter tous les autres affreux concierges (une corporation totalement noyautée par le PLR comme chacun le sait) qui ne se sont pas fait choper !

Heureusement qu´il y a le MCG pour dénoncer les dérives mafieuses qui entachent nos élections !