Archives

Archives mensuelles : mai 2016

L’IN 154 : un pas en arrière pour la mobilité douce !?

Les acquis des cyclistes remis en question par une autre initiative mal ficelée

Hier j’ai été contacté par une journaliste de la NZZ qui voulait mon avis sur la dernière Genferei :

L’IN154 « Pour des transports publics plus rapides ».

En tant qu’artisan du contreprojet je ne suis certes pas en faveur de cette initiative, mais de là à la taxer de Genferei…
J’ai donc demandé à la journaliste de m’expliquer ce qu’elle entendait par là.

« Selon ses contacts téléphoniques avec les autorités, m’a-t-elle répondu, une application stricte de l’initiative, qui demande une priorité absolue pour les transports publics sur l’ensemble du canton, résulterait en une interdiction de circuler sur les voies de bus pour tous les autres modes de transports, ce qui inclut les vélos ! ».

Effarant !

Ce n’était certainement pas l’intention des initiants, Verts et défenseurs du vélo. Il est vrai cependant que lorsque l’on inscrit un texte dans la constitution il est de bon ton d’en vérifier les conséquences.

On a vu le résultat quand les initiants ne le font pas, comme l’AVIVO avec son initiative pour une baisse des tarifs TPG qui résulte, in fine, en une baisse de prestation des transports publics !

Un argument de plus en faveur du contreprojet, la « Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée » qui ne souffre pas du même défaut.

Rappel du texte de l’IN 154 :

Art. 190, al. 5 (nouveau)
Il (le Conseil d’Etat) aménage le réseau et règle la circulation routière pour donner la priorité aux transports publics.
Le texte correspondant dans le contreprojet :
Art. 7, al. 2
En zone I et II (le centre et l’hypercentre), la priorité en matière de gestion du trafic et d’aménagement des réseaux est donnée à la mobilité douce et aux transports publics.

A bon entendeur!

Elles traversent le lac à la nage pour nous montrer la voie à suivre

Le 22 mai à 10h, huit adolescentes traverseront le lac pour soutenir la votation du 5 juin

Départ du Vengeron à 10h0 et arrivée à 11h30 au camping TCS de la Pointe-à-la-Bise

Team chachaA l’initiative de GE-Traverse, une équipe de 8 filles de 15-16 ans s’élancera le dimanche 22 mai à 10h00 au Vengeron pour réaliser la “Traversée du lac à la nage”. Le parcours de 3km, encadré par des professionnels, commencera à la plage du Vengeron et terminera à la Pointe-à-la-Bise, 1 heure à 1 ½ plus tard, sur la commune de Collonge-Bellerive.

Les 8 nageuses, membres du Swiss Channel Challenge Team (http://www.chacha.team), s’entraînent pour une traversée de la Manche à la nage en août de cette année. L’objectif est d’attirer l’attention du grand public sur la Fistule Obstétricale, une affection médicale aux effets dévastateurs facilement évitable et traitable, qui touche plus de 2 millions de femmes dans les pays du Tiers-Monde. Elles comptent lever des fonds pour traiter au moins 100 femmes.

Ce dimanche 22 mai, c’est pour soutenir la Traversée du Lac qu’elles nageront. Le lundi 23 mai 2016 est la « Journée Internationale Pour l’Elimination de la Fistule Obstétricale ». Avec un coup d’avance, les nageuses se jettent donc à l’eau pour deux bonnes causes.

logo ge-traverseVenez me rejoindre avec GE-Traverse pour partager le verre de l’amitié et discuter du projet sur la plage de la Pointe-à-la-Bise dès 11h ce dimanche 22 mai.

Pourquoi voter OUI à la Traversée du Lac ?

La réponse en images